Spécificités d’exercice

Spécificités d’exercice… un droit et une déclaration utile

Le Code de déontologie (article R.4321-123 et R.4321-125 CSP) instaure l’usage de spécificités d’exercice.
Le Conseil National a défini une liste de spécificités d’exercice qui peuvent faire l’objet d’une indication sur une plaque professionnelle supplémentaire. Cette liste a été modifiée en mars 2011.
Les spécificités utilisables sont :
· Balnéothérapie
· Douleur
· Drainage lymphatique
· Ergonomie
· Kinésithérapie du sport
· Méthode Mézières
· Posturologie
· Rééducation de la déglutition
· Rééducation gérontologique
· Périnéologie ou rééducation périnéo sphinctérienne
· Rééducation maxillofaciale
· Rééducation respiratoire
· Rééducation vestibulaire
· Relaxations
· Sexologie
· Soins de bien être
· Soins palliatifs
· Sophrologie

Les spécificités permettent d’informer le patient de vos possibilités et ou orientations spécifique de votre exercice professionnel comme du large champ de compétence de la profession. Elles permettent également, par connaissance mutuelle entre confrères, d’améliorer le parcours de santé de nos patients. Dans certains domaines, leur exhaustivité de déclaration pourra ouvrir des voix en matière d’information du public.
L’usage d’une spécificité doit se faire après accord du Conseil départemental de l’Ordre.
Pour plus de détails, retrouvez la fiche pratique sur les plaques professionnelles.